Ballon thermodynamique et poêle à granulés

poele_granulés_courtier_travaux_energetiques

Pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire, poêle à granulés et isolation de combles perdus

Optimisation de rénovation énergétique avec 3 solutions complémentaires … 

Une acquisition immobilière avec des consommations électriques connues, pour ce pavillon « tout électrique » à rénover

Si le DPE parle de plus en plus aux acquéreurs, conscients du coût à l’usage du logement, certains d’entre eux organisent leur rentrée dans les murs. Au delà des considérations d’aménagement, pris en compte dans le cadre d’un audit thermique, les propriétaires souhaitent bénéficier d’emblée des économies d’énergie assurées par la rénovation thermique.

L’acquisition d’un bien reste le meilleur moment pour la rénovation énergétique

L’amélioration énergétique de cette maison de plein pied portera sur l’isolation des combles perdus, le remplacement du ballon électrique par un ballon thermodynamique sur air ambiant, et l’installation d’un poêle à granulés.

Le chauffage électrique est conservé, tout comme les menuiseries installées récemment.

tarif_chauffage_electrique

Détails de consommation avant travaux énergétiques

Ou l’importance d’auditer l’existant

Les consommations avant travaux sont les suivantes :

  • Chauffage électrique : 13 500 Kwh soit 2170 €
  • Eau chaude sanitaire : 3 300 Kwh soit 540 €

Le chauffage sans surprise est le plus gros poste de consommation électrique, absorbant 70 % de la consommation électrique du logement. L’eau chaude sanitaire pour 20 %, les deux postes totalisent 17 000 Kwh de consommation. En avril 2016, sur le site Bien chez nous, le coût du Kwh s’élève à 16,04 c€, soit 2700 € sur l’année.

Une consommation de près de 2700 € sur l’année

poele_granulés_courtier_travaux_energetiques

Associer les solutions techniques et financières pour optimiser sa rénovation énergétique

Ballon thermodynamique, poêle à granulés et isolation de combles 

Le ballon thermodynamique en remplacement du ballon électrique existant permet dès l’installation la division par deux de la consommation électrique

  • Eau chaude sanitaire : 1 800 Kwh soit 290 €

L’isolation des combles participe à la réduction globale du chauffage

  • Chauffage électrique : 2 600 Kwh soit 400 €

Le poêle à granulés, au delà de sa participation esthétique, permet de réduire le coût global du chauffage, bénéficiant de son coût au Kwh. Estimé pour assurer le chauffage de 100 m²

  • Chauffage granulés : 2 300 Kgs, 11 400 Kwh soit 660 €

Le bouquet de travaux permet une économie de 1 350 € annuel, par les efforts d’isolation et d’optimisation d’énergie

Isolation_combles_perdus_biosource_courtier_travaux

Bilan financier des solutions pour rentabiliser sa rénovation énergétique

Production d’eau chaude, changement d’énergie et isolation de combles 

Pour le ballon thermodynamique, enveloppe considérée :

  • Fourni posé par RGE : 2 500 €, CITE 700 €, Prime énergie 15 €

Pour le poêle à granulés, budget considéré :

  • Fourni posé par RGE : 3 500 €, CITE 700 €, Prime énergie 21 €

Pour l’isolation des combles perdus :

  • Fourni posé par RGE : 3 500 €, CITE 700 €, Prime énergie 84€

Un bouquet de travaux coordonné avec les travaux d’aménagement à hauteur de 9500 €, dont on pourra soustraire 2 100 € au titre du crédit d’impôt 2016, ainsi que 120 € de prime énergie.. 7 300 € de travaux pour 1350 € d’économies annuelles.

Un retour sur investissement de moins de 7 ans

L’importance de prendre conseil 

L’audit de l’existant dans son ensemble est fortement recommandée. L’indispensable impartialité du courtier permet d’identifier et de proposer une ou plusieurs solutions techniques en fonction des contraintes techniques et financières.

L’investissement propulse le DPE de la lettre F à D, assurant dans le même temps, valeur verte et valorisation patrimoniale

 

Tarifs, estimations, CITE, CEE, à vérifier avec les professionnels concernés.

Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on FacebookShare on Google+Email this to someone

, ,

Comments are closed.